Votre initiative, notre cause
Accés Foundation
Accés Entités

Dona Kolors est un projet d’entrepreneuriat social. Il s’agit d’une marque de vêtements créée par des femmes qui offre une opportunité professionnelle à des femmes en situation d’exclusion sociale et avec des besoins d’autonomie émotionnelle, sociale et économique.

Dona Kolors voit le jour en 2012 sous l’égide du Lloc de la Dona, un Centre de protection pour les femmes liées à l’exercice de la prostitution et/ou victimes de traite à des fins d’exploitation sexuelle, géré depuis plus de 30 ans par la Congrégation des Sœurs oblates du Très Saint Rédempteur dans le quartier du Raval de Barcelone. Ce centre offre des services d’accueil et d’information, une aide socio-sanitaire, une aide psychosociale, orientation, formation et insertion professionnelle.

Le Lloc de la Dona fournit aux femmes qui y ont recours les outils nécessaires pour leur émancipation, réalisation personnelle et intégration sociale et professionnelle. L’atelier de Dona Kolors est une voie d’insertion des femmes qui ont réalisé au préalable une formation en couture, ce qui permet de boucler la boucle.

En outre, à travers les différents projets menés à bien par cette entité, un travail est réalisé dans la sensibilisation et la transformation sociale, en dénonçant les situations d’injustice qui affectent les femmes.

La Fondation Bosch Aymerich a établi une concession d’aide économique pour l’année 2021, afin de contribuer à donner un élan à ce projet qui a pour objet l’insertion professionnelle des femmes en situation de prostitution et/ou d’exclusion sociale à travers leur professionnalisation dans l’industrie textile.

Depuis ses débuts, en 1979, la Fondation Gavina travaille dans le quartier du Raval de Barcelone, pour répondre d’une manière globale aux besoins vitaux et sociaux des enfants, des jeunes et de leurs familles dans une situation de vulnérabilité sociale.

La Fondation Gavina stimule la qualité de vie des enfants et des familles en proposant des activités et des services dans le but de mener à bien une action de compensation, toujours sous une perspective de prévention et d’éducation et comme proposition pour boucler le cercle structurel de la pauvreté et contribuer à l’amélioration de la communauté et de son environnement.

L’année 2020 a été une année marquée par l’état d’alarme provoqué par la pandémie de la COVID-19, qui a déclenché, en particulier dans le quartier du Raval de Barcelone, une augmentation considérable de familles prises en charge par Gavina qui se sont vues gravement touchées d’une manière directe, certaines d’entre elle avec la perte inévitable de leur emploi.

Devant cette réalité aggravée par l’augmentation de la fracture numérique à cause de la pandémie, la Fondation Bosch Aymerich collabore dans le projet de soutien aux adolescents et aux jeunes pour une éducation avec une égalité des chances grâce à des bourses de soutien à l’éducation, qui bénéficieront aux adolescents et aux jeunes dans une situation de vulnérabilité sociale avec des âges compris entre 12 et 22 ans, liés aux projets de la Fondation Gavina.

Ce projet prétend prévenir l’échec et l’abandon scolaire prématuré, favoriser les conditions sociales et économiques nécessaires pour que les adolescents et les jeunes dans une situation ou un risque d’exclusion sociale puissent améliorer leur formation et obtenir la réussite académique et renforcer, chez les adolescents et les jeunes qui suivent l’Enseignement secondaire obligatoire, la préparation au baccalauréat, les diplômes moyens ou supérieurs, ou l’Université, la continuité dans les études post-obligatoires.

Le projet a été présenté par M. Ricard Huguet, directeur de la Fondation Bosch Aymerich. Une convention de collaboration a été signée le 5 novembre 2020 pour une période d’exécution de trois ans, à savoir jusqu’en 2022. Sont intervenus dans la signature M. Jorge Balot, Directeur de la Fondation Centre Obert Joan Salvador Gavina, Mme Elena Cabarrocas, directrice et M. Antonio Bosch, secrétaire et administrateur de la Fondation Bosch Aymerich.

L’Université internationale de Catalogne (UIC Barcelone) a été créée en 1997 dans le but d’offrir une formation universitaire de qualité et de promouvoir la recherche en tant que service dans la société. Liée au monde des entreprises et avec un fort caractère international, elle dispose de seize classes, d’une trentaine de doubles diplômes internationaux et d’une vaste gamme de programmes de master dans ses deux campus, situés à Barcelone et Sant Cugat.

La Fondation Bosch Aymerich a signé un accord de collaboration avec l’UIC Barcelone pour créer la Chaire juridique d’entreprise familiale Bosch Aymerich, avec la volonté d’approfondir, du point de vue juridique, l’étude de la problématique de la succession de l’entreprise familiale. La chaire, qui s’intègrera à la faculté de droit de l’UIC Barcelone, est créée dans le but de proposer des réformes légales qui contribuent à renforcer le statut juridique de l’entreprise familiale, en se centrant principalement sur le phénomène de succession.

Actuellement, l’entreprise familiale représente 88,8 % de l’économie productive du pays, 57,1 % du PIB et elle concentre 66,7 % de l’emploi. L’un des moments critiques de son cycle de vie est la succession, momento où les différents mécanismes juridiques implantés sont mis à l’épreuve pour assurer la relève. C’est pourquoi, la chaire étudiera la sécurité juridique et la problématique de la succession en matière civile et fiscale, afin d’éviter de mettre en péril la continuité de l’entreprise.

Le projet de recherche, qui sera dirigé par le Dr Jordi de Juan, sera développé en deux phases : une première analyse de la situation actuelle de l’entreprise familiale en Espagne et ses perspectives d’amélioration, suivie de l’étude des différentes solutions adoptées au niveau international pour sa possible adaptation.

https://www.uic.es/ca/noticies/la-fundacio-bosch-aymerich-i-uic-barcelona-impulsen-una-catedra-centrada-en-la-successio-de

La signature de l’accord a eu lieu le 10 juillet 2020 en présence des représentants des deux institutions : le secrétaire et patron de la Fondation Bosch Aymerich, M. Antoni Bosch et le gérant de la Fondation, M. Rafael Faus, le recteur de l’UIC Barcelone, M. Xavier Gil, la doyenne de la faculté de droit, Mme Pilar Fernández Bozal et le directeur de la chaire et professeur de la faculté, M. Jordi de Juan.

L’Association catalane d'intégration et de développement humain (acidH) est une entité déclarée d'utilité publique qui travaille, depuis 1994, pour l'attention des personnes avec une intelligence limite (IL) et un handicap intellectuel (HI) léger. Sa principale fonction est la prestation de services, pour couvrir leurs besoins au niveau social, professionnel et de formation et elle se consacre à améliorer leur qualité de vie.

La mission de l’acidH est d'améliorer la qualité de vie des personnes avec une intelligence limite, par le biais d'une attention intégrale, indépendamment de leur étiologie et de s'il existe un autre trouble, pour qu'ils puissent avoir le plus grand degré d'autonomie possible.

Les personnes avec une IL sont celles dont les capacités intellectuelles se trouvent juste en-dessous de ce qui est considéré normal selon l'OMS. De plus, elles présentent un déficit de la capacité d'adaptation, au moins dans deux des domaines suivants : communication, soin personnel, vie domestique, capacités sociales / interpersonnelles, utilisation des ressources communautaires, autocontrôle, capacités académiques, travail, loisirs, santé et sécurité.

Ces déficits font que ces personnes sont particulièrement vulnérables et ont des difficultés personnelles, sociales, éducatives et professionnelles pour faire face aux exigences de l'environnement, et il est nécessaire d'adapter les soutiens à chaque personne.

La Fondation Bosch Aymerich collabore avec l’acidH à l'Étude pour la recherche clinique, avec des patients ayantune intelligence limite (IL), et des aides ont été concédées pour une période de trois ans.

Le projet consiste à :

•    Réaliser différentes études cliniques sur l'amélioration de la qualité de vie des personnes avec une intelligence limite ou un handicap intellectuel léger dans des domaines comme le déficit cognitif, les capacités d'adaptation ou le vieillissement.

•    Cette année, différents tests cognitifs et questionnaires ont été réalisés sur 30 personnes utilisatrices de l'acidH afin de pouvoir détecter les aspects qui aideraient à améliorer leur qualité de vie.

Pour des raisons éthiques, ces participants assignés au groupe témoin recevront le traitement à la fin de l'étude.

La signature de l'accord de collaboration a eu lieu le 19 juin 2020 et il a compté sur la présence de M. Eduard Ballester, gérant de l'Association catalane d'intégration et de développement humain, Mme Elena Cabarrocas, patronne de la Fondation Bosch  Aymerich et M.  Antoni  Bosch, patron de la Fondation Bosch Aymerich.

La Fondation Chac est une entité créée par un groupe de parents, de professionnels et de personnes qui, directement ou indirectement, vivent de près l'expérience des maladies rares.

La Patronat de la Fondation se compose de professionnels jouissant d'une grande expérience et qui collaborent de manière désintéressée avec la fondation, chacun lui apportant le meilleur dans son domaine d'activité.

La chorée-acanthocytose (ChAc) est une maladie neurodégénérative, c'est une forme de neuroacanthocytose cliniquement caractérisée par un phénotype similaire à celui de la maladie de Huntington (HD) qui présente des symptômes neurologiques progressifs, y compris des troubles du mouvement, des manifestations psychiatriques et des troubles cognitifs. Elle se présente en général à l'âge adulte, à 30 ans, avec des symptômes cognitifs ou psychiatriques. Il n'existe actuellement aucun traitement de la ChAc et il est purement symptomatique.

Image cédée par: Fondation ChAc

Il existe 1 000 cas diagnostiqués dans le monde et 50 en Espagne.  Aujourd'hui, il n'existe aucune étude suffisante pour développer un traitement qui guérirait la chorée-acanthocytose et il n'existe pas non plus de traitement qui aiderait à pallier les pathologies produites par l'implacable avancée de cette maladie.

La Fondation Bosch Aymerich contribue avec la Fondation ChAc à la recherche de traitements pour cette maladie en signant un accord pour une période de trois ans pour aider à l'étude de nouvelles voies de traitement pour cette maladie peu fréquente.

La Fédération espagnole des maladies considère qu'actuellement, les pathologies de maladies rares affectent un  grand nombre de personnes puisque, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), il existe près de 7 000 maladies rares affectant 7 % de la population mondiale. On estime que seulement en Espagne, il existe plus de 3 millions de personnes souffrant de maladies rares ou peu fréquentes.

https://enfermedades-raras.org/index.php/enfermedades-raras

La signature de l'accord de collaboration a eu lieu le 19 juin 2020 en présence de Mme Mª Pilar Tarragona, présidente de la Fondation CHAC- Investigar per curar, Mme  Elena Cabarrocas, patronne de la Fondation Bosch Aymerich.  Antoni Bosch, patron de la Fondation Bosch Aymerich.

L’Association pour la recherche, la formation et l'assistance en milieu naturel, ci-après l'Association
Mountain-medicine, est une entité sans but lucratif qui promeut principalement des cours de formation en
médecine de montagne, offrant une assistance médicale en milieu naturel et soutenant des projets
de recherche.

Depuis 5 ans, dans le domaine de la formation, l'Association Mountain-medicine propose de nombreux cours

s'adressant à un large groupe de personnes intéressées dans la région et en dehors, à des élèves provenant de différents milieux et avec des motivations diverses, adaptant les cours à leurs besoins : cours de base d’assistance médicale immédiate, cours de sauvetage pour les professionnels qui travaillent dans le milieu de l'urgence sanitaire et de sauvetage en montagne, continuité avec le diplôme en médecin de montagne.

L'assistance vise principalement à couvrir des courses et des événements sportifs en milieu naturel, depuis la cardio-protection des semi-marathons de montagne, à l'assistance médicale urgente lors de raids longue durée.

Un autre des objectifs de Mountain-Medicine est de former des professionnels de la santé pour qu'ils soient capables d'intervenir lors d'une urgence en montagne et en général en milieu naturel, où le temps d'arrivée des services d'urgence est plus long que dans les zones urbaines.

La Fondation Bosch Aymerich a signé un accord de collaboration avec l’Association Mountain-Medicine, car elle connaît l'importance de disposer de bons professionnels de santé et de sauvetage en montagne et contribue à la concession d'une bourse, sur trois ans, pour la projection de cours et la publication de livres sur l'assistance médicale en montagne, écrits par le Dr Enric Subirats.

La signature de l'accord a eu lieu le 29 mai dernier en présence du Dr  Enric Subirats, pour l'Association pour la recherche, la formation et l'assistance médicale en milieu naturel (MountainMedicine) et de M.  Xavier Nolla, patron de la Fondation Bosch Aymerich.

La coordinatrice européenne des familles nombreuses - European Large Families Confederation (ELFAC) a été fondée en 2004, réunissant les Associations de familles nombreuses de toute l’Europe. La Confédération représente plus de 60 millions de citoyens européens qui appartiennent à presque 9 millions de familles nombreuses.

Les objectifs de la Confédération sont de représenter les intérêts sociaux et économiques des familles avec des enfants, en général, et les familles nombreuses, en particulier, comme l’environnement le plus approprié pour élever les enfants, les intégrer dans la société et apporter un soutien mutuel et une solidarité entre les générations ; ainsi que la promotion, le développement et l’unité du mouvement des grandes organisations familiales.

La Coordinatrice européenne a encouragé la création de la carte européenne pour les familles nombreuses, qui a pour objectif de permettre aux familles nombreuses d’un pays européen de pouvoir accréditer leur condition lorsqu’elles voyagent dans un autre pays et pouvoir, de cette façon, accéder à certains bénéfices et avantages, publics ou autres qui seraient obtenus auprès d’associations pour les familles nombreuses.

Un autre de ses projets a été la création du réseau de municipalités européennes pour les familles nombreuses, qui a pour objectif de mettre en marche un réseau de municipalités qui désirent renforcer les politiques de soutien aux familles nombreuses avec des plans et des stratégies concrètes pour parvenir à être certifiées en tant que municipalités en faveur des familles.

Dans ce domaine, la Fondation Bosch Aymerich déclare son engagement envers cette entité, avec la signature d’un accord pour la concession d’une aide économique afin de mener à bien le projet de la carte européenne et du réseau de municipalités pendant l’année en cours.

La signature de l’accord a eu lieu le 27 avril dernier en présence de M. Antoni Bosch Carrera, secrétaire et patron de la Fondation Bosch Aymerich, de Mme Elena Cabarrocas, membre et patronne de la Fondation Bosch Aymerich et de M. Raúl Sánchez, secrétaire général de l’European Large Families Confederation.

Projecte Home Catalunya est une organisation non gouvernementale fondée en 1995 qui promeut l'autonomie
des personnes au travers du traitement, de la prévention et de la sensibilisation aux addictions en Catalogne. Ils ont aidé plus de 22 000 personnes ayant des problèmes d'addiction. C'est une équipe de 160 professionnels, entre employés et bénévoles avec des centres à Barcelone, Montgat, Montcada i Reixac, Tarragone, Tremp, Tortosa et Balaguer.

L'entité a pour but d'améliorer l'efficacité de l'attention, du traitement et de la réinsertion socioprofessionnelle des personnes ayant des addictions et de leurs familles, et de mener à bien une meilleure prévention des addictions en Catalogne, avec une volonté innovatrice et inclusive, économiquement durable et avec une plus grande capacité d'incidence et de transformation sociale.

Avec le projet Horitzó 2022, l'entité Projecte Home Catalunya souhaite compléter un processus d'innovation afin d'être plus efficaces dans l'approche des addictions.

Les objectifs spécifiques précisés dans les lignes directrices du projet Horitzó 2022 sont le développement consolidé en Catalogne, une meilleure connaissance de l'organisation dans la société catalane, une extension de la portée sociale, une amélioration de l'auto-connaissance de l'entité et un approfondissement de la gestion des connaissances.

Images cédées par: Projecte Home Catalunya


Le calendrier des actions s'étend sur quatre ans jusqu'en 2022.

2019 a été une année de diagnostic pendant laquelle un plan stratégique d'amélioration des systèmes d’information de l'entité a été mis en place, le Service d'attention aux addictions a été déployé dans la limite de Lleida-Pyrénées, concrètement dans la ville de Balaguer, et le Service  de premiers secours a été renforcé à Barcelone.

Images cédées par: Projecte Home Catalunya


L’année en cours avait pour objectif les actions suivantes : consolider le Service d'insertion socioprofessionnelle
sur le territoire, consolider la prévention universelle sur le territoire également et renforcer toutes les équipes en augmentant le personnel de l’entité.

L’impact de la pandémie de la COVID-19 a obligé l'entité à faire face à de nouveaux besoins et donc d’adapter les différents programmes et services à la nouvelle réalité, dans un contexte de crise sanitaire, sociale et économique.


En 2021, il est prévu de déployer un Plan de communication, de consolider le Service d'attention aux addictions à Lleida-Pyrénées (Balaguer) et de lancer la prospection dans la circonscription de Gérone pour la création en 2022 du Service d’attention aux addictions dans cette circonscription.

La Fondation Bosch Aymerich qui s'engage pour le travail de Projecte Home Catalunya dans le domaine de la santé et de l'éducation, a signé un accord de collaboration avec la Fondation Gresol-Projecte Home pour contribuer à ce Projecte Horitzó 2022 d'innovation pour l'efficacité dans l'approche des addictions. La signature de l'accord a eu lieu le 25 mars dernier et il a bénéficié de la présence de Madame Elena Cabarrocas, patronne, de Monsieur Antonio Bosch, patron et de Monsieur Rafael Faus, gérant de la Fondation Bosch Aymerich et de Monsieur Oriol Esculies, directeur de Projecte Home Catalunya et Monsieur Jordi Feu, directeur du département Gestion et communication de la Fondation Gresol-Projecte Home.

https://www.projectehome.cat/qui-som/pla-estrategic-2018-2021/

Le projet ITC Clínic a pour objectif de créer une unité spécifique d'immunothérapie qui fournit un espace physique innovateur et les moyens nécessaires pour que l'Hospital Clínic avance dans ce type de traitements pour différentes tumeurs solides et hématologiques.

L'immunothérapie consiste à diriger le système immunitaire de la personne contre ses propres cellules malignes et de stimuler les défenses naturelles de l'organisme. Elle représente une façon intelligente de combattre la maladie, puisque ce sont les défenses du corps lui-même qui luttent, exclusivement, contre les cellules malignes, pour que les les effets secondaires soient moindres. Ce type de traitement s'est avéré efficace là où d'autres thérapies ont échoué.

Avoir atteint les objectifs qui avaient été marqués dans le cadre du projet ARI a permis d'envisager un scénario futur avec de nouveaux objectifs, étant donné que des essais cliniques du CART19 dans les maladies hématologiques ont été mis en marche avec de bons résultats, quant à leur efficacité.

Aujourd'hui, l'objectif de Clínic pour les prochaines années est d'avancer dans ces essais, de consolider la thérapie CART19 dans les maladies hématologiques et de développer d'autres CART pour le myélome multiple et la thérapie TIL (lymphocytes infiltrant les tumeurs) pour d'autres tumeurs solides (cancer du sein), et proposer ces traitements dans le cadre du système de santé public pour les patients en pédiatrie et adultes résistant aux thérapies conventionnelles.


La  Fondation Bosch  Aymerich, engagée pour la recherche scientifique et la santé, a signé un accord de collaboration avec l’Hospital Clínic de Barcelone et la Fondation Clínic pour la recherche, visant à la création d'une unité spécifique d'immunothérapie et d'un essai clinique pour un nouveau traitement CART pour les patients atteints d'un myélome multiple.

Images cédées par: Hospital Clínic

La signature a eu lieu le 16 mars dernier en présence de M.   Angel  Sáez,  Président de la Fondation Bosch Aymerich et du Dr Josep Maria Campistol, Directeur général de l'Hospital Clínic de Barcelone, ainsi que du Dr Elías Campo, Directeur de l’IDIBAPS et de la Fondation Clínic pour la Recherche biomédicale.

La Fondation catalane de SLA Miquel Valls est née en 2005 à Calella (Barcelone) en tant que fondation privée et sans but lucratif, fondée par Enric M. Valls, dont le père est décédé d'une sclérose latérale amyotrophique et ayant donné son nom à notre entité. Avant d'acquérir définitivement le nom de Fondation catalane de SLA Miquel Valls elle a également été connue sous le nom de Fondation catalane de SLA (Elacat) et actuellement, c'est la seule entitésans but lucratif de toute la Catalogne qui travaille pour améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de SLA et d'autres maladies du motoneurone et offrir un soutien à leurs familles, et qui lutte contre la maladie et participe à la recherche dans ce domaine.

La sclérose latérale amyotrophique (SLA), également connue comme maladie de Lou Gehrig, est une maladie neurodégénérative qui affecte les motoneurones du cerveau, le tronc cérébral et la moelle épinière, qui sont les cellules chargées de transmettre l'ordre de mouvement volontaire du cerveau aux muscles.

La dégénérescence des motoneurones fait perdre au cerveau sa capacité à commencer et à contrôler le mouvement musculaire. Par conséquent, les patients présentent une atrophie musculaire qui se développe et provoque une paralysie progressive. À part l'autonomie motrice, la capacité de parole, la déglutition et la respiration peuvent également se voir affectées.

Il n'existe actuellement aucun traitement pour guérir cette maladie ou pour arrêter le processus dégénératif de la SLA. Entre 5 et 10 % des cas ont une origine héréditaire (SLA familiale) mais la majorité des cas apparaissent de manière sporadique et on pense que des facteurs aussi bien endogènes (génétiques et métaboliques) qu'exogènes (environnementaux et liés au style de vie) y interviennent.

Le diagnostic est difficile, car cela dépend du degré de suspicion diagnostique du professionnel et elle est diagnostiquée sur la base de critères cliniques de certitude, ce qui suppose que, dans certains cas, cela peut tarder, ce qui cause une angoisse de plus aux familles.

Face à cette situation, le travail a pour but de mettre en évidence le besoin de réaliser des études et des recherches sur la maladie, parce que c'est l'unique espoir que, à l'avenir, la SLA puisse être une maladie pouvant être soignée ou bénéficier d'un traitement efficace.

La Fondation catalane de SLA Miquel Valls propose une attention intégrale et spécialisée au niveau social, psycho-émotionnel et d'attention à la dépendance, en soutenant, conseillant, informant et accompagnant les familles tout au long de ce processus évolutif de la maladie et servant de point de référence aussi bien à domicile, dans toute la Catalogne que dans les unités spécialisées de SLA des principaux hôpitaux de référence de tout le territoire. De plus, cette fondation met en place des recherches psychosociales et ergothérapeutiques. Ainsi, elle collabore, encourage et soutient la recherche translationnelle (recherche clinique et de base) sur la maladie, qu'elle soit nationale ou internationale, en créant des synergies entre les différentes équipes qui travaillent avec ce type de recherche et les différents fonds de financement pouvant exister.

https://www.fundaciomiquelvalls.org/ca/ela_cat.html

La Fondation Bosch Aymerich, dans son domaine d'activité, a signé un accord de collaboration avec la Fondation catalane de SLA Miquel Valls, collaborant pendant une période de trois ans à un projet qui suppose l'attention en matière sociale, l'ergothérapie (y compris une banque de produits de soutien) et la psychologie, pour les professionnels spécialés dans l'attention aux personnes affectées par la SLA/MMN et les besoins que génère la maladie.

L'attention a lieu au domicile des personnes atteintes de SLA/MMN et dans les différentes unités fonctionnelles de SLA/motoneurone de l'Hôpital de Bellvitge, l'Hôpital del Mar, et l'Hôpital de Sant Pau, où la Fondation catalane de SLA Miquel Valls est intégrée à l'équipe médicale avec une travailleuse sociale, une ergothérapeute et une psychologue.

La signature de l'accord a eu lieu le 9 mars dernier en présence de M.  Enric Maria Valls, président de la Fondation catalane de SLA Miquel Valls et M.  Angel  Sáez, président de la Fondation Bosch Aymerich

La proposition de Fonds documentaire Bosch Aymerich surgit de la volonté, de la part du Conseil de la Fondation Bosch Aymerich, de conserver le legs de M. Josep Ma Bosch Aymerich et de créer un fichier définitif qui pourrait arriver à être consulté par les chercheurs intéressés et servirait de base à la diffusion et à la connaissance de sa trajectoire professionnelle et de sa vie. En effet, la connaissance, au niveau national et international, que l’on a de sa vie et de son œuvre est très réduite. Le fonds documentaire doit être inventorié pour devenir un legs accessible et facile à diffuser, non seulement pour les architectes et les ingénieurs, mais aussi pour les chercheurs, historiens, etc.

Le responsable du projet a été M. Emilio Moncada Durruti, architecte spécialisé dans la construction et l’urbanisme et avec de l’expérience dans la gestion de projets de gestion documentaire, organisation de fichiers et applications informatiques, ainsi qu’avec une grande connaissance du secteur, lequel a coordonné un groupe de collaborateurs.


Les tâches de conservation et d’inventaire du Fonds documentaire de M. Josep Ma. Bosch Aymerich ont commencé au mois de juin 2020, attendu que dans un début, en mars 2020, elles se sont vues interrompues par le confinement causé par la covid-19. Ces six mois de travail fructueux ont apporté des résultats très satisfaisants.

Le volume approximatif du fonds est de 250 mètres linéaires de documentation (caisses, dossiers, classeurs, formats spéciaux, plans, etc.). La documentation était recueillie sur des supports délicats (papier végétal, photographie, papier copie, sulfurisé, etc.)

Les archives ont un volume de 1 643 unités d’installation : 20 504 plans, contenus dans 862 tubes à plans, 772 caisses de documentation et 9 tiroirs dans un meuble de classement. 2 743 entrées ou lignes d’information, 1 505 dans des caisses de documentation et 1 238 dans des tubes à plan. La documentation contenue dans les archives, dont il faut souligner les projets d’architecture, urbanisme et ingénierie, constitue une ressource précieuse pour connaître et compléter la vision de M. Josep Ma Bosch Aymerich sous l’approche de son travail comme architecte, ingénieur et urbaniste. Les archives de M. Josep Ma Bosch Aymerich constituent un legs patrimonial considérable des figures les plus importantes de l’univers urbanistique et architectural catalan et espagnol.

L’Association espagnole de familles nombreuses (FANOC) a été fondée en 1990, comme une initiative sociale où un groupe de parents de familles nombreuses, de manière totalement volontaire, a commencé à se mobiliser pour améliorer la situation des familles nombreuses.

Actuellement, la FANOC bénéficie du soutien d’une équipe de volontaires composée de plus de 50 membres.

En Catalogne, il y a 126 525 familles nombreuses, selon les données fournies par cette même entité, et 13 600 y sont associées. La FANOC travaille pour défendre, protéger et promouvoir les droits et intérêts des familles nombreuses. De même, nous développons des services et des activités concrètes qui répondent à leurs besoins spécifiques.

C’est dans ce cadre que la Fondation Bosch Aymerich s’engage pour ce collectif, en signant des aides pour faciliter la possibilité de bénéficier de séjours pour les familles nombreuses associées à la FANOC dans les hôtels du groupe Bosch Aymerich à Masella, dans un délai de deux ans.

La signature de l’accord a eu lieu le 2 mars dernier en présence d’Antoni Bosch Carrera, secrétaire et patron de la Fondation Bosch Aymerich et de Mme Emilia Tarifa, Présidente de l’Association espagnole des familles nombreuses.

L'opéra participatif est un projet qui a pour objectif de promouvoir la passion pour les arts, dans ce cas précis, pour l'opéra, auprès des lycéens, et de participer activement à un spectacle.

« Le Monstre du labyrinthe » vise à familiariser les collégiens et les lycéens à l'opéra, à travers la musique, l'interprétation et le mouvement.

L'opéra « Le Montre du labyrinthe » est une réinterprétation du mythe de Thésée et le Minotaure, à partir d'une création collective et participative dans laquelle des centaines de jeunes chanteurs, de divers établissements scolaires de la ville de Barcelone, partagent la scène avec des professionnels de la musique et des arts scéniques. C'est une histoire de dépassement de soi et de survie qui nous pousse à situer l'action dans le présent, en créant un parallèle avec les problèmes migratoires et les personnes réfugiées qui touchent tant notre société.

L'expérience artistique générale que vivront les jeunes, personnellement, sera très positive et très stimulante. La thématique de l'œuvre et l'interprétation qu'en a faite Paco Azorín, permettent de développer un projet de formation global impliquant plusieurs domaines de connaissance, bien au-delà du domaine artistique et musical et une prise de conscience de la réalité actuelle.

La Fondation Bosch Aymerich, conformément à son domaine de prédilection, encourage l'éducation et la culture. Ainsi, le 21 février dernier, l'accord de collaboration avec la Fondation du Gran Teatre del Liceu a été signé.

L'acte a bénéficié de la présence de Mme Elena Cabarrocas, directrice et de M. Rafael Faus, gérant, pour la Fondation Bosch Aymerich et de M. Valentí Oviedo, directeur général et Mme Helena Roca, directrice de Patrocini, Mecenatge i Esdeveniments pour la Fondation du Gran Teatre del Liceu.

700 élèves de collèges et lycées, 20 centres, 50 membres du chœur d'enfants du Cor Oriol Martorell, 50 membres du chœur des jeunes du Cor Bruckner et 50 membres du chœur d'adultes de la chorale Càrmina ont participé à cette édition.

La première de l'opéra prévue pour le 24 mars et les fonctions suivantes ont été annulées, étant donné les mesures de sécurité mises en place par la Generalitat de Catalogne en prévention du coronavirus. Le Département d'enseignement de la Generalitat de Catalogne a demandé la suspension de toutes les activités organisées par les établissements scolaires qui ne seraient pas en lien avec le cursus, qui auraient lieu en dehors du centre et qui impliqueraient des élèves de plusieurs centres en même temps.

La Fondation Bosch Aymerich étudie la création d’un centre de hautes performances pour les sports d’hiver qui contribue à l’amélioration du niveau des sportifs du pays, tout en augmentant le prestige et la visibilité de la Cerdagne dans le monde du ski.

Il s’agit d’un projet original de M. Josep Maria Bosch Aymerich en ligne avec la mission de renforcer le sport. Il est considéré, en outre, que le projet peut être un actif supplémentaire pour une candidature des Jeux Olympiques d’hiver en Cerdagne.

En ce moment, le projet se trouve dans une phase d’étude et de recherche pour valider la proposition de création du centre et en analyser le format, le modèle et les processus clés.

L’objectif principal du Centre de hautes performances de ski est de ne pas chercher le résultat à court terme d’un sportif brillant mais de chercher à consolider les bases d’un processus pour garantir une « efficience collective et massive », un modèle de production avec des valeurs de préférence à un résultat sporadique individuel.

L’objectif est de former des personnes avec des valeurs. Offrir une structure de services en Cerdagne pour le monde de la neige, où nous formons des personnes qui pourront développer leur potentiel de sportif de haut niveau.

Le projet a prévu d’analyser des centres de « formation – compétition » nationaux et internationaux pour adapter les conditions du CAR à la meilleure option attendu que, en Cerdagne, il n’existe pas une résidence pour les sportifs qui conjugue les études et la compétition. Actuellement, les skieurs doivent aller à Vielha, à Jaca, en Andorre ou dans les Alpes. Il faut également concevoir le détail de l’offre du centre, les clés de la mise en œuvre et définir le rôle de la FBA pour valider la viabilité du projet pour la FBA. Le projet qui est mené à bien se trouve dans phase exécutive intermédiaire.

La Fondation FERO est une fondation privée se consacrant à promouvoir la recherche contre le cancer. L’entité, fondée en 2001 par le Dr Josep Baselga et actuellement présidée par Sol Daurella, parie pour la recherche translationnelle, un modèle basé sur la transmission des résultats de la recherche fondamentale à la recherche clinique, permettant aux patients de bénéficier plus rapidement des avancées scientifiques contre le cancer. La fondation pilote, entre autres, le Centre du Cancer du sein de l’Hôpital Vall d’Hebron et de la Vall d’Hebron Institut d’Oncologia (VHIO), une institution de référence au niveau international dans le domaine de l’oncologie.

Depuis 10 ans, la Fondation FERO remet deux fois par an (mai et octobre) ses prestigieuses bourses FERO, de recherche oncologique translationnelle destinée à promouvoir les carrières de jeunes chercheurs dans le but de soutenir les chercheurs émergents avec des idées disruptives. Les Bourses soutiennent des projets de 2 ans qui apportent de nouvelles voies de traitement, diagnostic et connaissance du cancer. La Fondation Bosch Aymerich, engagée pour la recherche contre le cancer, a signé un accord de collaboration avec la Fondadtion FERO, qui permettra de financer une bourse annuelle pour une période de trois ans consécutifs.

Cette année, les prix ont été décernés à quatre femmes. La Dr Antònia Tomas-Lloba, de l’Université de Murcie, avec l’apport de la Fondation Bosch Aymerich, recevra la Bourse pour son projet « Circadian Rythm, Liver Cancer and beyond » qui permettra de mieux comprendre l’origine du cancer du foie au moyen de la recherche de la relation moléculaire entre l’interruption des rythmes circadiens et l’apparition du cancer du foie.

Dra. Antònia Tomas-Lloba
Photographie: Daniel Torralba

https://www.instagram.com/tv/CA4kTrgh1EE/?utm_source=ig_web_button_share_sheet

« Le cancer du foie est la 3ème cause de mortalité par cancer dans le monde et on estime que son incidence augmentera de 62 % en 2040. Les causes sont très liées à notre rythme de vie et la constante rupture des cycles naturels comme les rythmes circadiens (rupture déclarée comme agent carcinogène par l’OMS et l’IARC).

L’actuelle situation mondiale a souligné l’importance de la science dans tous ses domaines. Aujourd’hui plus que jamais, nous parions sur la science comme une base importante pour le développement de notre pays. Science et surtout, science », commente la Dr Antònia Tomas-Lloba.

La Dr Raquel Pérez, de la Vall d’Hebron Institut d’Oncologia (VHIO), grâce au soutien de la Fondation Ramón Areces, a obtenu une bourse pour son projet « unravelling the tumor immunophenotype with deep-learning radiogenomics ». Elle prétend développer un algorithme qui, au moyen de l’intelligence artificielle, met en corrélation l’image du scanner sur les caractéristiques de la tumeur, et le profil immunitaire du patient et sa réponse à l’immunothérapie. Tout cela, pour que, dans le futur, en appliquant simplement cet algorithme, il soit possible de personnaliser plus efficacement le traitement pour chaque patient, en sélectionnant les patients qui bénéficieront d’une immunothérapie et en identifiant avant et mieux si le patient y répond.

Et enfin, les Drs Cristina Saura et Míriam Sansó, également de la VHIO, ont reçu la troisième bourse, octroyée pour la deuxième année consécutive par ghd à un projet de recherche sur le cancer du sein. Intitulé « ctDNA in breast milk for early detection of Pregnancy Associated Breast Cancer », ce projet envisage une utilisation innovatrice de la biopsie liquide dans le lait maternel. L’objectif est de parvenir à valider l’utilisation du lait maternel pour la détection précoce du cancer du sein associé à la grossesse afin de contribuer à améliorer son pronostic actuel. Avec 10 % de participation en plus par rapport à l’année dernière, les Bourses FERO s’inscrivent comme l’un des projets espagnols les plus importants pour encourager le talent des jeunes chercheurs. Le programme qui a fêté l’année dernière son 10ème anniversaire, a pour objectif de promouvoir le développement de la recherche oncologique translationnelle. La Fondation cible particulièrement ce type de recherche, parce que cela permet le rapprochement du laboratoire et de la pratique clinique, au travers de la collaboration et du leadership de tous les agents impliqués, afin que les résultats parviennent le plus vite possible aux patients.

La signature de l’accord a eu lieu le 17 février dernier en présence de M. Andrés Escarpenter, patron de la Fondation Bosch Aymerich et de Mme Piru Cantarell, Directrice générale de la Fondation FERO.

La Fondation Bosch Aymerich encourage le nouveau programme FBA Fellows, visant à attirer des talents scientifiques. Les deux entités bénéficiaires de l'initiative sont le Barcelona Institute of Science and Technology (BIST) et l'Université internationale de Catalogne (UIC Barcelone). Chacune des entités intègrera trois fellows, qui développeront leur fonction de recherche et d'enseignement pendant les trois prochaines années. Le Barcelona Institute of Science and Technology (BIST) est une institution de renommée mondiale qui abrite sept centres de recherche d'excellence (le Centre de Recherche Génomique (CRG), l’Institut de Bioingénierie de Catalogne (IBEC), l’Institut des Sciences Photoniques(ICFO), l’Institut Catalan de Recherche Chimique (ICIQ), l’Institut Catalan de Nanoscience et Nanotechnologie (ICN2)) et l'Université internationale de Catalogne (UIC), une université jeune, dynamique jouissant d'une réputation solidement établie et croissante. L'accord signé par la Fondation Bosch Aymerich, le BIST et l'UIC Barcelone souhaite donner, avec les FBA Fellows, un essor particulier à la recherche et à l'enseignement d'excellence dans les domaines de la santé, en particulier de la médecine de précision, et de l'environnement, plus précisément en ce qui concerne le développement durable, y compris l'énergie.

En Catalogne, nous avons déjà prouvé que nous pouvions apporter de nombreuses connaissances dans ce domaine, où en même temps, il convient de former des professionnels de pointe (médecins, architectes et entrepreneurs) pour l'économie d'aujourd'hui et de demain. D'où le besoin de collaboration entre centres de recherche et université.

La société actuelle fait face à des défis complexes dans ces domaines, par exemple la crise sanitaire provoquée par la pandémie du COVID-19. Pour les affronter, il est nécessaire d'avoir un point de vue transversal et multidisciplinaire afin d'encourager la recherche de frontière et améliorer la formation des nouvelles générations de chercheurs et de professionnels.

Une part importante de la recherche du BIST tourne autour de deux défis mondiaux fondamentaux de la société actuelle : la santé humaine et le développement durable dans l'environnement et l'énergie. 

De son côté, l’UIC Barcelone centre sa recherche sur des domaines comme les biomatériaux, la régénération des tissus, le vieillissement, le métabolisme, la physiothérapie ou les politiques sanitaires, entre autres.

Afin d'attirer les FBA Fellows, l'UIC Barcelone et le BIST lanceront deux convocations ces prochaines semaines. Il est prévu que les six nouveaux fellows entrent en fonction entre septembre et décembre de cette année.

La Fondation Bosch Aymerich, dans le cadre de ses activités, a pour objectif la culture et l’architecture. C’est dans ce but qu’a été signé cette année, un accord de collaboration entre la paroisse de la Puríssima Concepció de Barcelone pour mener à bien une restauration des espaces actuels du presbytère de la paroisse, qui doit être réalisée dans un délai de 3 ans (2020, 2021 et 2022).

Ce projet permettra de rénover le presbytère, et un ensemble d’espaces et de salles qui sont utilisées pour les activités sociales menées à bien par la paroisse, où quelques travaux d’entretien ont été faits, depuis sa construction, mais qui n’a jamais fait l’objet d’une rénovation intégrale, ce qui permettrait de mieux répondre aux besoins de la paroisse et du quartier.

La signature de l’accord de collaboration a eu lieu le 12 février dernier en présence de M. Ramón Corts i Blay, en représentation de la paroisse de la Puríssima Concepció, Mme Elena  Cabarrocas, et M. Antoni Bosch, patrons de la Fondation Bosch Aymerich.

À l’occasion du 20ème anniversaire de la réouverture du Grand Théâtre du Liceu, après l’incendie subi en 1994, une réhabilitation d’un trésor caché a été menée à bien.

Les vitraux qui ont illustré pendant plus de 80 ans l’une des grandes œuvres de Wagner dans le hall du Cercle du Liceu peuvent être vus maintenant depuis la rue Sant Pau.

Les travaux de restauration de la façade du Grand Théâtre du Liceu ont été réalisés par l’architecte Xavier Fabré.

Les vitraux du Cercle du Liceu qui donnent sur la rue Sant Pau avaient été bloqués par des contrevents en bois depuis l’année 1930. Ils pouvaient seulement être appréciés depuis l’intérieur du Cercle du Liceu.

La grande nouveauté sera l’intervention de l’éclairage et, dans ce sens, la Fondation Bosch Aymerich a collaboré avec le Grand Théâtre du Liceu en apportant un fonds économique pour l’illumination des vitraux. Dans certaines occasions et célébrations spéciales, la façade du Liceu acquerra différentes couleurs par l’effet des lumières LED.

Le projet n’a pas encore été exécuté. Différentes alternatives sont étudiées et l’on espère pouvoir le mener à bien tout au long de l’année 2021.

Le 24 janvier dernier, la Fondation Bosch Aymerich a signé des accords de collaboration avec l'école Bac de Cerdanya, l’école Llums del Nord et l’institut Pere Borrell, afin de renforcer la participation des écoles de la Cerdanya à la pratique du ski auprès de tous les élèves de ces écoles.

Ont participé à cet événement, Monsieur Xavier Nolla i Varela, patron de la Fondation Bosch Aymerich et directeur de Masella, Madame Assumpta Vilaró, directrice de l'école Bac de Cerdanya, Madame Cristina González, directrice de l'école Llums del Nord et Madame Amaya Garcia, directrice de l’IES Pere Borrell.

Lors de cette première édition, les élèves de la Cerdanya ont pu pratiquer le ski dans la station de Masella grâce au plan d'aides que la Fondation Bosch Aymerich, propriétaire majoritaire de la station, a mis en place pour 600 élèves, en assumant le coût du transport, du matériel nécessaire pour skier, des forfaits et des repas sur les pistes.

Dans les prochaines éditions, la participation d'autres écoles de la Cerdanya sera envisagée, afin que d'autres élèves de la région puissent pratiquer le ski.

L'Institut de recherches biomédicales de Girona (IDIBGI) est un centre de recherche qui appartient au réseau des centres CERCA de la Generalitat de Catalogne. Il a pour but de promouvoir, développer, gérer, transférer et diffuser la recherche biomédicale, les connaissances scientifiques et technologiques, l'enseignement et la formation dans le domaine des sciences de la vie et de la santé, principalement dans la région de Girona.

L'IDIBGI est composé de groupes de recherche et de chercheurs du domaine de la santé et de la recherche biomédicale de l'Hôpital universitaire Dr Josep Trueta de Girona (HUJT) et de l'Université de Girona (UdG), de l’Institut de diagnostic par l'image (IDI), l’Institut catalan d'oncologie (ICO) et l’Institut d’assistance primaire (IAP) / Institut catalan de la santé (ICS) à Girona. Les installations de l'IDIBGI dans le Parc hospitalier Martí i Julià de Salt accueillent une partie des laboratoires et des chercheurs qui, avec les autres chercheurs des institutions associées, forment des équipes multidisciplinaires ayant une expertise différente et recherchant des synergies et des solutions aux défis de santé de notre environnement, au moyen de la recherche translationnelle.

La Fondation Bosch Aymerich, forte de son engagement pour la recherche scientifique, a signé un accord de collaboration avec l'IDIBGI. Cet accord permettra de financer une bourse pré-doctorat pour le projet de recherche : développement de nouvelles thérapies anti-tumorales, dirigé par le Dr Jordi Frigola Mas. L'objectif principal de cette étude est d'améliorer l'une des principales limites des traitements actuels : leur forte toxicité. Le développement de nouveaux outils moléculaires qui permettraient d'arrêter la prolifération cellulaire sans induire de dommages génomiques, avec une plus grande spécificité pour les cellules tumorales, permettra de réduire la toxicité des traitements anti-tumoraux actuels et d'améliorer significativement la qualité de vie des patients atteints d'un cancer.

La signature a eu lieu le 17 janvier dernier, en présence de M. Angel Dutras, patron de la Fondation Bosch Aymerich, Mme Anna Ribas, gérante de l’institut et le Dr Jordi Frigola Mas, chercheur principal du groupe de réplication chromosomique où aura lieu le projet de recherche.

Conformément à son cadre d'action, la Fondation Bosch Aymerich souhaite participer au bien-être des personnes âgées ; c'est la raison pour laquelle ont été créées les bourses Josep María Bosch Aymerich pour la promotion et l'autonomie des personnes âgées de plus de 65 ans.

Ces bourses permettent d'aider les personnes âgées de plus de 65 ans, ou celles de moins de 65 ans souffrant de pathologies associées à la vieillesse, à payer partiellement les frais de séjour dans les centres de jour Stima lorsque les exigences fixées au préalable sont respectées.

Il y aura trois types de bourses :

Type A. Pour les personnes qui ne seraient pas qualifiées de dépendantes et par conséquent, qui ne pourront pas demander de prestation économique.

Type B. Pour les personnes en situation de dépendance qui pourraient demander la prestation.

Type C. Pour les personnes qui auraient un revenu familial inférieur au salaire minimum interprofessionnel, qu'elles soient au non susceptibles de percevoir la prestation liée au service. Seulement pour les utilisateurs avec 5, 3 ou 2 jours complets.

La durée des bourses s'appliquera selon le type de bourse remis et un contrôle économique sera réalisé pour informer la Fondation, tous les mois, à travers un bilan actualisé, de l'état des bourses.

Les centres de jour Stima sont situés à Madrid, dans les quartiers d'Aluche, Embajadores et Moratalaz. Ce sont des établissements entièrement conçus pour doter les personnes âgées du maximum de confort et d'adaptation aux différentes activités qui se déroulent dans les centres, selon des routines permanentes, progressives et adaptées.

L'idée de collaborer avec les centres de jour de Stima vient des bonnes pratiques, auprès des personnes âgées, de ces centres de jour, notamment celui de Moratalaz. Elle a été très bien reçue par les habitants du quartier, car peu de services y étaient présents.

Le Club de ski familial est une entité sportive qui est née en 2013, encouragée par l’initiative de familles engagées pour l’éducation et le développement de leurs enfants, en réponse à l’offre existante de clubs de ski.

L’entité met la priorité sur les valeurs qui résident dans l’enseignement (dans ce cas d’une discipline sportive) comme le respect, l’effort, la vocation de service, et les valeurs qui résident dans la famille, partageant ensemble le temps libre, parents et enfants, amis et camarades, dans un environnement naturel et avec la pratique du sport comme catalyseur.

Actuellement, le Club de ski familial développe ses activités de ski dans les Pyrénées catalanes, en Espagne, avec des professeurs hautement qualifiés et de longues années d’expérience.

De même, le Club développe d’autres activités sociales et ludiques, autour des familles et de ce sport.

Dans ce cadre, la Fondation Bosch Aymerich déclare qu’elle s’engage pour ce collectif, et signe un accord d’aides partielles dans le but de permettre l’accès des familles du Club de ski familial, pour la plupart, nombreuses, à l’achat du forfait de saison, pendant une période de trois ans. La signature de l’accord a eu lieu le 13 janvier dernier en présence de M. Antoni Bosch Carrera, secrétaire et patron de la Fondation Bosch Aymerich, de Mme Elena Cabarrocas, membre et patronne de la Fondation Bosch Aymerich et de M. Jesús Rico Flor, Président du Club de ski familial.

Le groupe SOM VIA est une structure formée par quatre entités à valeur sociale : la Fondation Via Activa, la Fondation Viaclara, la Fondation Via Assistencial et SOM VIA Consultoria.

Chaque entité s'adresse à un groupe différent mais sous la cohésion d'un travail commun avec plus de 25 ans d'expérience et, grâce à un modèle innovateur et rigoureux, elle met à la portée de la société différentes ressources, différents services et programmes s'engageant pour les personnes avec des besoins particuliers, vulnérables et avec une diversité de comportements, ainsi que pour la réalisation d'espoirs de vie et également pour la transformation de l'environnement. C'est de cet engagement et expérience qu'est né le programme Ments Despertes, un parcours de formation et de prévention en santé mentale, géré par des personnes diagnostiquées et s'adressant aux élèves de lycée, baccalauréat et cycles de formation de niveau moyen et supérieur, et universitaire de la ville de Barcelone et sa province.

L’objectif est de créer une participation communautaire et d'encourager des comportements sains, en plus de sensibiliser les jeunes, étudiants et futurs professionnels aux réalités et à la prévention de la maladie mentale. Cela représente également une action de positionnement face aux nombreux stéréotypes, préjudices et stigmates présents dans la société.

Le programme se compose d'un double espace ; un espace de formation, d'une part, qui permet cependant, d'autre part, aux personnes bénéficiant d'une certaine expérience en santé mentale, d'être les véritables acteurs, d'être les agents clés du changement et de la transmission du savoir expert. Ments Despertes est une leçon de vie.

Le programme Ments Despertes se compose de différentes actions principales : une présentation faite dasns les centres d'enseignement, avec la remise préalable de matériel de travail et une activité pratique consistant à faire connaître le quotidien et le fonctionnement du foyer résidence Mascaró, l'une des ressources du Grouipe pour les personnes souffrant d'une maladie mentale.


Un concours de cinéma Ments Despertes est également organisé pour utiliser l'audiovisuel comme outil éducatif. Ce programme reflète donc l'engagement social du groupe SOM VIA auprès des personnes et de la société, étant entendu que l'éducation est la clé fondamentale rendant possible la participation réelle et effective de l'ensemble des citoyens de la société.

C'est en ce sens, et avec la volonté de la Fondation Bosch Aymerich de promouvoir le développement de la société et de continuer à changer les regards et les attitudes, que le 13 janvier 2020 a été signé un accord de collaboration pour soutenir, pendant trois ans consécutifs, le programme Ments Despertes afin qu'au sein de la salle de formation et en dehors, élèves, professeurs, familles et intervenants repensent et transforment les réalités et les diversités.

https://www.somvia.org/nou-curs-i-9a-edicio-ments-despertes-una-accio-formativa-mes-enlla-del-llibre/

Salle de formation fondation Bosch Aymerich, siège central du groupe SOM VIA

La signature de l'accord de collaboration a eu lieu le 13 janvier dernier en présence du président de la Fondation Via Activa, M. Jaume Viaplana Miralles et de M. Andrés Escarpenter Ferran, patron de la Fondation Bosch Aymerich.